payday loans
wholesale jerseys
Skip to content

Accueil
L'essentiel de la littérature réçente en Pneumologie

Dans cette rubrique on vous propose une revue de la littérature à travers une sélection d'abstracts d'articles originaux.
On essaiera de vous tenir informé des dernières nouveautés de recherche en matière de Pneumologie. On ne vous fournit que le résumé de l'article et le lien correspondant, pour accéder à l'article en full text vous devez être inscrits à la revue correspondante.
Cliquez ici pour consulter la liste des revues de Pneumologie disponibles en libre accès.



Impact de l’imagerie cérébrale systématique dans le bilan initial des cancers du poumon Imprimer Envoyer
Jeudi, 15 Février 2018 08:46
Publication date: Available online 4 February 2018
Source:Revue des Maladies Respiratoires

Author(s): P. Niviere, J.-P. Sculier, A.-P. Meert, T. Berghmans

Introduction Les métastases cérébrales sont des complications fréquentes du cancer du poumon (CP). Il n’y a pas de consensus pour une recherche systématique de ces lésions lors du bilan initial. Le but de ce travail est d’évaluer l’impact de l’imagerie cérébrale dans le bilan initial sur l’évaluation du stade d’extension des CP. Méthodes Analyse rétrospective des patients suivis dans la clinique d’oncologie thoracique de l’institut Jules-Bordet entre le 01/09/2008 et le 31/08/2013, naïfs de tout traitement, ayant eu un bilan complet incluant une imagerie cérébrale. Résultats Quatre cent soixante-trois patients consécutivement diagnostiqués avec un CP ont été inclus. L’imagerie par résonance magnétique et/ou un scanner cérébral ont permis de mettre en évidence une/des métastases cérébrales chez 101 patients (21,8 %) dont 67 n’avaient pas de symptômes évocateurs d’une atteinte métastatique cérébrale. L’adjonction d’une imagerie cérébrale dans le bilan d’extension a entraîné une modification du stade chez 30 patients (6,5 %), essentiellement stadifiés IIIA (n =10) ou IIIB (n =14) sans imagerie cérébrale. Conclusion L’ajout de l’imagerie cérébrale dans le bilan initial des cancers du poumon permet de mettre en évidence des métastases cérébrales dans 1 cas sur 5, dont 2/3 asymptomatiques et subséquemment une modification de stade, principalement pour des maladies considérées de stade III. Introduction Brain metastases are a common complication of bronchial carcinoma (BC). There is no consensus as to the need to undertake a systematic search for these lesions during the initial assessment. The aim of this study was to evaluate the contribution of brain imaging in the initial evaluation of patients with CB. Methods We undertook a retrospective analysis of patients treated in the Thoracic Oncology Clinic at the Institute Jules-Bordet between 01/09/2008 and 31/08/2013, who were treatment-naïve and were having a full diagnostic work-up including brain imaging. Results Four hundred and sixty-three patients consecutively diagnosed with BC were included. Brain magnetic resonance imaging and/or CT-scan showed brain metastases in 101 patients (21.8%), of whom 67 had no symptoms suggestive of brain metastatic disease. The addition of a brain imaging into the work-up procedure resulted in a stage migration for 30 patients (6.5%), mainly otherwise staged IIIA (n =10) or IIIB (n =14) without brain imaging. Conclusion The addition of brain imaging in the initial assessment of bronchial carcinoma allows the identification of brain metastases in one case among 5, of which 2/3 are asymptomatic. This leads to a change in staging, primarily for disease otherwise considered to be stage III.





Lire la suite...
 
Immunothérapie anti-tumorale dans le mésothéliome pleural malin Imprimer Envoyer
Jeudi, 15 Février 2018 08:45
Publication date: Available online 4 February 2018
Source:Revue des Maladies Respiratoires

Author(s): A. Scherpereel, M.-C. Willemin, E. Wasielewski, X. Dhalluin

Introduction Le mésothéliome pleural malin (MPM) est un cancer rare mais d’incidence croissante, associé à l’amiante. Son pronostic est mauvais, favorisé par l’absence de traitement curatif validé. La chirurgie et le traitement multimodal sont d’indication discutée et limitée par quelques équipes expertes. La chimiothérapie standard de première ligne, cisplatine/pémétrexed est d’efficacité faible même si l’association du bévacizumab a amélioré ses performances. Aucun traitement n’est recommandé en deuxième ligne ou plus. La recherche de nouveaux traitements ou stratégies est donc cruciale et l’inclusion des patients en essai clinique fortement encouragée. État des connaissances Parmi les traitements évalués, différentes immunothérapies, notamment les inhibiteurs des points de contrôle immunitaires (ICI) ont montré des résultats préliminaires prometteurs. Les premiers résultats de l’essai randomisé de phase II, IFCT-MAPS-2 ont confirmé récemment l’intérêt des ICI dans le MPM en cas d’échec de la chimiothérapie. Perspectives et conclusions Cependant, bien d’autres passionnantes immunothérapies sont en cours d’évaluation et présentées ici. Des questions sont encore en suspens : leur place dès la première ligne, le ciblage des patients, les combinaisons entre elles et/ou avec des thérapies ciblées, la chimiothérapie. Enfin, il est essentiel que tout clinicien ait des connaissances suffisantes sur les toxicités des immunothérapies. Introduction Malignant pleural mesothelioma (MPM) is a quite rare cancer, but with increasing incidence, that is usually induced by previous asbestos exposure. Its prognosis is poor and there is no validated curative therapy to date. Surgery of MPM, done only by few expert teams within a multimodal treatment is of limited and still disputed value. The standard treatment of MPM, relying on first-line chemotherapy by combined cisplatin-pemetrexed is often poorly effective, even if combination with bevacizumab anti-VEGF antibodies has slightly improved the results. Moreover, no second line treatment is recommended in case of failure of this chemotherapy. Therefore, the search of new therapies or strategies is crucial and the recruitment of patients in clinical trials is highly encouraged. Background Among the treatments under investigation, various anti-tumour immunotherapies, in particular immune checkpoints inhibitors (ICI), currently exhibit the most promising preliminary results. First data from the phase II, randomized “IFCT MAPS-2”, recently presented during the 2017 ASCO meeting, confirmed the value of ICI in MPM patients in cases of chemotherapy failure. Outlook and conclusions However, several exciting immunotherapies other than ICI are presently being evaluated in MPM and are reported in this article. Moreover, many questions still need to be answered about immunotherapy: what is its potential value as first line treatment? How to target the best candidates for these treatments? Which combinations between immunotherapy and standard chemotherapy, targeted therapies, surgery or radiotherapy? Finally, it is now essential that every clinician has sufficient knowledge about the possible toxicities of immunotherapy.





Lire la suite...
 
Emphysème, vous avez dit emphysème ? Imprimer Envoyer
Jeudi, 15 Février 2018 08:43
Publication date: Available online 3 February 2018
Source:Revue des Maladies Respiratoires

Author(s): J. Benzaquen, J. Pradelli, B. Padovani, CH. Marquette, S. Leroy

Introduction La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une pathologie fréquente qui, bien que pouvant sembler banale, est susceptible de dissimuler d’autres diagnostics à même d’accélérer son histoire naturelle ou à même de la simuler. Nous présentons le cas de quatre patients, suivis pour BPCO emphysémateuse, mais dont certaines caractéristiques cliniques et radiologiques ont conduit à reconsidérer le diagnostic. Observations Une femme de 52 ans, non fumeuse et non ménopausée, suivie pour emphysème, qui présentait finalement une lymphangioléiomyomatose décelée par imagerie sous-diaphragmatique révélant des angiomyolipomes rénaux ; un homme de 44 ans, tabagique, suivi pour un emphysème très rapidement évolutif, présentant finalement une histiocytose langheransienne décelée sur un scanner réalisé quatre ans plus tôt révélant des « nodules troués » ; un ancien avitailleur d’aéroport de 73 ans, non-fumeur, présentant un emphysème sévère, révélant un déficit en alpha-1 antitrypsine ; un homme de 54 ans, non-fumeur, présentant un trouble ventilatoire obstructif sévère, une hypo-atténuation multilobaire et des bronchectasies de même topographie, révélant une forme sévère de syndrome de Swyer-James- MacLeod. Conclusion Les quatre observations présentées illustrent la nécessité de savoir remettre en question le diagnostic de BPCO lorsque certaines caractéristiques phénotypiques sont décelées. Introduction Chronic obstructive pulmonary disease (COPD) is a common condition that may initially look simple but may conceal other diseases capable of accelerating its natural history or even simulating it. We describe four cases presenting as COPD with emphysema that were reclassified on the basis of certain clinical characteristics and the radiological pattern. Case reports A 52 year old never smoking woman presenting with emphysema was eventually diagnosed as having lymphangioleiomyomatosis on the basis of an abdominal CT scan showing kidney angiomyolipomas. A 44 years old smoker presenting with rapidly evolving emphysema was eventually diagnosed as having Langerhans cell histiocytosis on the basis of a previous chest CT (four years earlier) showing cavitating nodules. An airport refueler, 73 years old, with severe emphysema despite never having smoked, was eventually diagnosed as suffering from alpha-1 antitrypsin deficiency. The last patient was a 54 year old man, a never smoker, who presented with severe airflow limitation and multilobar hyperlucency, with bronchiectasis in the same areas. He was eventually diagnosed as having a severe form of the Swyer–James-MacLeod syndrome. Conclusion These four case reports underline the importance of questioning the diagnosis of COPD when certain particular phenotypic characteristics are identified.





Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 Suivant > Fin >>

Page 11 sur 3337

find-us-on-facebook-2

United4LungHealth

image001

World Allergy Week 2017 The Agony of Hives

WCOPDday2017



PubMed Logo
Word

 To: 

Langtolang Dictionary

CNP2017

50x50_firefoxsafari_iconGchrome

Notre site est optimisé pour les Navigateurs suivants : Firefox, Safari et Google Chrome. Cliquez sur l'un des logos ci-dessus pour le télécharger et l'installer gratuitement.

Tabac

Accueil Top